Sommaire

Pour croître et se développer, les entreprises ont souvent recours à la croissance externe au travers de fusions ou acquisitions.

La croissance externe permet en effet de se diversifier, d’accroitre sa couverture géographique et de compléter ses offres existantes en bénéficiant de nouvelles compétences et ainsi de réduire le time to market.

Une consolidation efficace est un levier de croissance pour les entreprises.

En effet, elle donne une vue objective de la performance financière du groupe et du poids de chacune des filiales ou activités dans cette vue consolidée.

En plus, légalement, elle devient obligatoire pour les groupes dont les résultats dépassent, sur les deux derniers exercices, deux des trois seuils suivants :

  • Bilan supérieur à 15 millions d’euros.
  • Chiffre d’affaires supérieur à 30 millions d’euros.
  • Effectif supérieur à 250 personnes.

La consolidation s’avère souvent très utile pour accompagner la croissance d’un groupe.

Profiter de la crise pour se transformer et repenser les conditions de sa croissance grâce à la consolidation

Bien que dramatique, la crise sanitaire a cette vertu d’avoir constitué une opportunité de transformation pour toutes les entreprises.

Les grands chantiers sont en marche et ne sont pas près de s’arrêter : réorganisation, innovation, changement de business modèle, développement des capacités de production, diversification, optimisation des processus, ouverture de nouveaux territoires, refonte des codes du travail, intégration massive du digital et des nouvelles technologies…

Le tout au profit de la productivité et d’une meilleure efficacité guidée par la rentabilité ou par l’efficience.

La croissance externe est une des options privilégiées par les entreprises pour accélérer leur croissance et les opportunités post crise ne manquent pas. Autrefois réservées principalement aux grands groupes, les acquisitions sont de plus en plus plébiscitées par les entreprises de tailles intermédiaires. Des entreprises avec des ambitions de croissance rapides et fortes.

Outre les nombreux avantages de la croissance externe, quelques points de vigilances doivent être rappelés.

  • Intégrer l’acquisition dans le reporting financier peut devenir un véritable cauchemar pour les équipes financières. Un outil adapté de CPM ou EPM simplifie la mise en œuvre.
  • Consolider les comptes pour améliorer la gestion et le pilotage de la performance financière du groupe.
  • Définir le bon référentiel (Français ou IFRS  ?) et appliquer le bon périmètre de consolidation en fonction (intégration globale ou partielle ?).

Talentia Consolidation & Clôture : le logiciel qui facilite l’intégration des croissances externes

  • Comment consolider les comptes des différentes entités juridiques ?
  • Comme uniformiser les données et processus issues de différents systèmes d’information ?
  • Comment gérer la décentralisation ?

Autant de questions auxquelles le logiciel CPM de Talentia apporte les réponses.

Son module « Consolidation & Clôture » couvre toutes les étapes clés du processus de production des comptes consolidés, selon les normes de consolidation locales et internationales.

« Consolidation & Clôture » est une solution unique pour le reporting en temps réel, la consolidation de gestion et statutaire multi-normes (locales, IFRS, sectorielles comme les assurances), la réconciliation des intragroupes et la clôture.

Le logiciel Consolidation & Clôture est particulièrement adapté pour gérer l’hyper croissance, pour intégrer la croissance externe, gérer les organisations complexes et décentralisées et pour optimiser les relations avec les investisseurs.

Il permet de simplifier les processus de consolidation locaux et groupe. Il automatise et sécurise les processus de contrôles comptables internes et intègre le reporting financier à la gestion de la performance de l’entreprise.

De nombreuses tâches liées au processus de consolidation et de contrôle comptable interne sont automatisées en toute sécurité. Vous pouvez même créer automatiquement des rapports financiers facilement personnalisables au format Word ou XBRL.

Par conséquent, le DAF, le Responsable consolidation et le Contrôleur de gestion, ainsi que leurs équipes, peuvent se concentrer :

  • À l’analyse des performances financières et commerciales.
  • À l’amélioration de la communication interne et avec les investisseurs financiers, les partenaires ou les autres parties prenantes.
  • À la création de rapports financiers pertinents pour une meilleure prise de décision.

Sur le même sujet :