Sommaire

Un logiciel pour rendre facile l’édition de ses bulletins de paie est désormais très facile d’accès.

Saisir manuellement les fiches de salaires est une tâche plus que lassante pour les responsables ressources humaines. Des logiciels d’édition de bulletins de paie existent aujourd’hui pour vous faire gagner en efficacité. Découvrez la solution proposée par Talentia Software.

La gestion de la paie des salariés, une tâche délicate

S’occuper de la paie est bien souvent loin d’être une tâche aisée, notamment dans les grandes entreprises avec des disparités de salaires et sur les bulletins de paie importants.

La difficulté majeure consiste à être en mesure de suivre les avances payées, les différentes retenues sur salaires et les diverses affectations (assurances complémentaires et autres épargnes salariales par exemple) de façon à élaborer chaque fiche de paie conformément aux situations de chaque collaborateur. La tâche s’avère de ce fait aussi chronophage que fastidieuse.

L’automatisation d’une partie ou de l’ensemble des opérations de gestion des salaires en entreprise devient indispensable. Un logiciel d’édition de bulletins de paie a pour objectif de supprimer toutes erreurs de calcul des salaires et de gagner du temps dans l’élaboration des fiches de paie de chacun.

Choisir un outil qui s’adapte aux besoins de l’entreprise

Ce type de software propose en premier lieu des fonctions de saisie, de calcul et d’édition du bulletin de paie. Mais il peut aussi aller plus loin en gérant davantage le capital humain et répondre ainsi aux autres problématiques des RH en matière de recrutement, gestion des contrats, processus de séparation…

Dans tous les cas, il convient de choisir un logiciel approprié au nombre de salariés dans l’entreprise et qui permet de se conformer aux exigences réglementaires. Un tel outil doit être en mesure d’évoluer et de s’adapter à la croissance de l’entreprise.

Enfin, une solution complète automatise et optimise les processus de gestion des ressources humaines. Elle couvre l’ensemble du cycle de vie du collaborateur. Les responsables RH disposent alors d’un logiciel qui leur garantit une parfaite connaissance du capital humain.

Quelques points clés pour bien choisir son logiciel de paie

1. Des fonctionnalités riches, adaptées et ergonomiques

Un logiciel de paie doit être capable de camoufler la complexité du bulletin de salaire sans toutefois céder au simplisme. Tous les utilisateurs qui peuvent être amenés à l’utiliser en entreprise ne sont pas des experts de la paie et il est donc nécessaire qu’ils puissent effectuer les opérations dont ils ont besoin. Un Module d’auto-formation devient un vrai plus pour ce faire.

2. Stabilité et robustesse

Un logiciel de paie s’utilise parfois des journées entières. La pérennité d’un éditeur et sa capacité à durer dans le temps en s’adaptant aux besoins des utilisateurs sont essentielles. Des mises à jour régulières et une hotline disponible en seront des gages. La solution sélectionnée quant à elle doit être en mesure d’intégrer les nouvelles technologies.

3. Intégrer les évolutions réglementaires

Pour une entreprise, se conformer aux attentes de ses collaborateurs et des organismes sociaux est important. La solution sélectionnée doit permettre de s’inscrire dans cette volonté et intégrer régulièrement les nouveaux règlements.

4. La sécurité des données

La protection des données est devenue une question prioritaire pour les entreprises. Les logiciels qu’elles utilisent doivent leur garantir un respect total des lois sur la protection des données. L’utilisateur doit être en mesure de vérifier les différents formats des données et s’assurer que le logiciel soit capable de les recueillir.

5. Ouverture et intégration

Le logiciel de paie doit être en adéquation avec les autres logiciels de gestion de l’entreprise. La possibilité d’une saisie décentralisée, d’un partage des données sur les intranets et dans le cloud, un accès à distance y compris depuis des terminaux mobiles est un atout supplémentaire.

Un logiciel de paie à la pointe des évolutions réglementaires

Suite aux nombreuses nouvelles dispositions complémentaires qui sont effectives depuis le 1er janvier 2020, Talentia a su identifier celles qui auront un impact sur vos environnements SIRH :

  • Loi Pacte : Rationaliser les seuils d’effectif, harmoniser les modalités de décompte de l’effectif. Simplification de l’épargne retraite.
  • Nouvelle Norme DSN P2020.
  • Évolutions DGFIP pour le Prélèvement à la Source.
  • Nouveau signalement FCTU (Fin de Contrat de Travail Unique).
  • L’intégration de la DOETH. (Déclaration annuelle obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés) en DSN (1ère partie, la suite en norme 2021).
  • L’intégration de la CNBF (Caisse nationale des Barreaux français) en DSN.
  • L’intégration de l’ENIM (Caisse nationale des Barreaux français) en DSN.
  • Des évolutions supplémentaires aussi bien pour l’AGIRC-ARCCO, MSA, l’ACOSS, les OC (Organismes Complémentaires).
  • Suppression des données pour la CVAE (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises).
  • Index égalité Homme Femme : décret du 29 avril 2019 qui complète le décret du 8 janvier 2019 portant sur les dates de mise en œuvre selon l’effectif de l’entreprise.
  • Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2020 dont le périmètre sera publié sur le dernier trimestre 2019.

Sur le même sujet :