Questions clés à se poser concernant le processus de clôture financière

4 March 2021

Featured-Image_Blog_Questions clés à se poser concernant le processus de clôture financière_FR

Le processus de clôture financière demande beaucoup de temps et d’énergie à l’équipe des finances. Il est souvent retardé, incohérent ou inexact. Les obstacles techniques et/ou les processus inefficaces peuvent causer beaucoup de problèmes, en plus de l’erreur humaine.   

4 points clés pour simplifier et rationaliser la clôture financière tout en assurant la cohérence 

Le rapport global dIMA « Process Automation in Accounting and Finance » (Automatisation des processus dans la comptabilité et la finance) révèle que seuls 20 % des DAF interrogés sont très satisfaits de leur processus de clôture financière mais seulement 28 % sont totalement confiants quant à lexactitude de leurs données de reporting financier. 

Voici quelques questions qui permettront de guider efficacement la clôture financière :

Jusqu’à quand ?

La clôture et la consolidation financière doivent être réalisées dans un délai fixe et précis défini par le DAF en fonction des contraintes commerciales ou organisationnelles de lentreprise, principalement en raison de lenvironnement VUCA (Volatilité, Incertitude, Complexité et Ambiguïté) actuel. Cependant, la complexité de la gestion financière entraîne souvent des retards de parfois plusieurs mois. Cela fait pression sur les délais légaux pour préparer les documents à approuver par le conseil dadministration, surtout si un deuxième appel est nécessaire, et pour préparer les rapports de gestion et des auditeurs du groupe. 70% des DAF interrogés par IMA disent être sous la pression de la direction, des partenaires ou des auditeurs pour accélérer la clôture. 

Erreurs communes

Cependant, lamélioration de la rapidité ne doit pas nuire à la qualité de la clôture financière.  

Les responsables de la comptabilité et de la consolidation pourront éviter certaines erreurs courantes telles que : 

  1. Amortissement sur lannée entière et non en fonction de la date de début de limmobilisation, ou pas damortissement du tout si la date est à quelques jours de celle de la clôture. De même, il ne faut pas amortir les actifs qui sont temporairement inutilisés.
  2. Ne pas régulariser les soldes clients et fournisseurs imputés aux réserves et les comptabiliser en tant que charges de lexercice. Ne pas déduire un ajustement de valeur pour les clients en retard de paiement conformément au principe de prudence mais attendre que les exigences fiscales soient remplies.
  3. Ne pas comptabiliser les intérêts courus sur les prêts entre sociétés du groupe comme des transactions entre parties liées à la valeur du marché. 
  4. Non-imputation au résultat des achats pour lesquels les factures sont en attente de réception ou de traitement, ou de la part correspondante des subventions reçues. 

Paiements non identifiables 

Lors de la comptabilisation de transactions dont le paiement est fondé sur des actions dans le cadre desquelles des biens/services sont acquis ou reçus, la contrepartie identifiable reçue peut être inférieure à la juste valeur des instruments de capitaux propres attribués ou du passif encouru.   

Normalement, cela indiquera quune autre contrepartie a été reçue sous la forme de biens ou de services non identifiables. LIFRS 2 sera appliquée pour évaluer les biens/services non identifiables reçus comme la différence entre la juste valeur des paiements fondés sur des actions et les biens/services identifiables reçus. Ces derniers seront évaluéà la date doctroi et pour les transactions réglées en trésorerie, le passif sera réévalué à la fin de chaque période de reporting, jusqu’à son annulation. 

Processus manuel contre processus automatisé  

La différence entre lexécution de processus semi-manuels et lutilisation du logiciel Talentia Consolidation & Clôture est mesurée par ses résultats. Le DAF et les responsables consolidation obtiennent une clôture financière nettement meilleure en termes de rapidité et defficacité du processus et de qualité de linformation. 

Le logiciel de gestion financière de Talentia est certifié et conforme aux normes locales et internationales en matière de clôture et de consolidation. Aider le DAF et les équipes concernées à faire face aux processus de clôture et de consolidation financière en toute tranquillité desprit. Les données peuvent être collectées en toute sécurité à partir de sources hétérogènes, et les processus de consolidation, de contrôle financier et de révision sont accélérés et automatisés. Ce logiciel de gestion financière dispose dune plate-forme unique pour : 

  • Comptabilité. 
  • Consolidation. 
  • Analyse des états financiers. 
  • Prévision. 
  • Reporting. 

Ainsi, la comptabilité et la consolidation iront au-delà de la conformité légale de la publication des comptes annuels. Elles fourniront des informations basées sur des données financières qui pourront être utilisées pour faire avancer lentreprise et analyser les tendances et les risques. Ils fourniront à la direction et au marché non seulement des chiffres, mais aussi des idées.