Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Sommaire

La gestion de trésorerie est un aspect essentiel de la santé financière d’une entreprise, et il est particulièrement crucial pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Une gestion efficace de la trésorerie peut permettre à une ETI d’optimiser ses liquidités, de réduire les coûts financiers et de maximiser ses opportunités de croissance. Voici quelques-unes des meilleures pratiques pour optimiser la gestion de trésorerie d’une ETI.

Utiliser un logiciel de trésorerie efficace

Une bonne gestion des liquidités permet aux dirigeants d’entreprise d’évaluer leur besoin en fonds de roulement, de faire des prévisions, d’anticiper les problèmes de liquidité, d’établir les rapprochements bancaires, d’éviter les fraudes, entre autres.

L’adoption d’une base de données performante permet à elle seule d’optimiser cette gestion. Elle est en effet efficace pour voir l’état des liquidités en temps réel. Elle permet d’effectuer et d’automatiser de nombreuses tâches. Il suffit de faire quelques requêtes pour l’export des données, le dressage des rapports ou la réalisation des rapprochements.

Les données sont par ailleurs accessibles à plusieurs utilisateurs : les comptables, le trésorier, les décideurs, etc. Chaque enregistrement (revenu ou dépense) couplé à la synchronisation avec les comptes bancaires met toute la base à jour. Il n’est pas indispensable de faire de longs calculs manuels afin de connaître les sommes disponibles.

Cet outil vous fait enfin gagner du temps, car il n’est pas nécessaire de transférer les documents vers chaque département pour qu’il actualise ses propres livres. Il vous met aussi à l’abri des erreurs de saisie, les données étant centralisées dans une seule solution.

Optimiser la trésorerie

Établir un mode de gestion performant

Mettre en place un prévisionnel réaliste

L’élaboration des plans de trésorerie prévisionnels fait partie des tâches incontournables d’un entrepreneur. La confrontation des données comptables et de l’argent disponible permet de déterminer les décaissements et encaissements futurs et de réaliser plusieurs scénarios.

Les résultats obtenus l’aident par ailleurs à avoir une excellente visibilité sur l’avenir et de s’assurer qu’il sera toujours en mesure d’honorer ses futures charges. Ce tableau lui permet aussi d’évaluer la possibilité de placer ses excédents de trésorerie.

Maîtriser les échéances

Votre base indique les dates auxquelles vos clients doivent s’acquitter de leur facture. Vous y distinguez donc les retards de paiement et êtes en mesure d’effectuer les relances nécessaires.

Ce logiciel vous permet aussi d’étudier le comportement de vos clients et de revoir leurs moyens de paiements : comptant, différé, échelonné en plusieurs fois, etc.

Optimiser la gestion des stocks

Les stocks peuvent représenter une part importante des actifs d’une ETI. Il est donc essentiel de les gérer de manière efficace pour éviter les surstocks ou les ruptures de stock. Une gestion appropriée des stocks peut contribuer à réduire les coûts d’entreposage, à améliorer le fonds de roulement et à optimiser la trésorerie.

Optimiser la gestion des achats

Il est judicieux de grouper les achats afin d’optimiser les coûts (comme le transport) et d’alléger les tâches des approvisionneurs. L’entreprise peu de même demander des remises auprès de ses fournisseurs habituels et négocier ses délais de paiement. Dans le but de faire une projection sur l’utilisation des fonds, chaque département doit dresser un budget mensuel et annuel.

Automatiser les processus de gestion de trésorerie 

L’automatisation des processus de gestion de trésorerie peut permettre de gagner du temps, de réduire les erreurs et d’améliorer la précision des prévisions. L’utilisation d’un logiciel de gestion de trésorerie ou d’un système de gestion intégré peut simplifier les tâches quotidiennes telles que la gestion des paiements, la conciliation bancaire et le suivi des flux de trésorerie.

Suivre les indicateurs de performance

Il est important de mettre en place des indicateurs de performance clés (KPI) pour évaluer l’efficacité de la gestion de trésorerie. Des indicateurs tels que le ratio de liquidité, le délai moyen de paiement ou le taux d’utilisation des lignes de crédit peuvent aider à surveiller la santé financière de l’entreprise et à détecter d’éventuels problèmes.

En appliquant ces meilleures pratiques, une ETI peut améliorer sa gestion de trésorerie, renforcer sa position financière et garantir sa pérennité. Cependant, il convient de noter que chaque entreprise est unique, et il est recommandé d’adapter ces pratiques en fonction des besoins et des spécificités de chaque ETI.

Pour conclure, la minimisation des charges d’exploitation fait également partie des techniques permettant d’améliorer la gestion des liquidités. En vous équipant du logiciel de Talentia, vos équipes seront plus performantes. Vous prendrez aussi des décisions éclairées grâce à des données reflétant l’état de votre trésorerie en temps réel.

Découvrez comment vous pouvez faciliter l’intégration de vos nouveaux collaborateurs avec Talentia HCM.

Sur le même sujet :