Les principaux enjeux de la fonction RH à relever d’ici 2022

19 April 2021

Featured-Image_Blog_Les principaux enjeux de la fonction RH à relever d’ici 2022 _FR

Force est de constater que la crise de la Covid-19 a mis en évidence la nécessité d’accélérer la transformation pour répondre aux enjeux de la fonction RH en s’appuyant sur l’outil digital.

En effet, la crise a révélé l’impréparation des entreprises à affronter de telles situations, il faut l’avouer inédites, avec des fonctions RH placées au cœur des préoccupations qui ont dû s’adapter rapidement et de manière souvent peu structurée. Cette situation met en lumière l’urgence de la digitalisation de la fonction RH, qui devient un enjeu primordial pour 61% des responsables consultés. 

La nécessité de structurer la digitalisation de la fonction RH. Afin de gagner en efficacité, les entreprises vont devoir structurer et organiser la digitalisation et l’automatisation de leurs processus RH. En effet, 59% des décideurs RH consultés estiment que la digitalisation de la fonction RH n’est pas efficace. Il faut souligner une hétérogénéité de traitement entre les processus RH. 

Trois éléments expliquent cette situation : 

  • Une absence de stratégie globale sur le sujet.  44% des décideurs RH soulignent ainsi le manque de KPI’s pertinents afin de mesurer la performance de la fonction RH. 
  • Un manque de budget alloué à ces questions souligné par 58% des responsables RH. Par ailleurs, ces budgets ne sont pas uniformes et varient en fonction des processus RH et des projets de l’entreprise. 
  • La situation de la fonction RH, encore souvent considérée avant le début de la crise comme le ‘parent pauvre’ de l’entreprise. Aujourd’hui, cette dernière tendance est en train d’évoluer favorablement avec une fonction RH qui a logiquement pris de l’importance depuis le début de la crise, notamment en raison de la place centrale qu’elle occupe (développement du télétravail, organisation et gestion de l’activité partielle et mise en place des dispositifs d’aides proposés par l’État, maintien de la motivation et de la cohésion entre les collaborateurs, …). 

Les avantages pour l’entreprise à se doter d’une stratégie de digitalisation étendue pour répondre aux enjeux de la fonction RH

  • Faire de la fonction RH le partenaire privilégié de la Direction Générale. Jusqu’à la fin de l’année 2019, la DRH, particulièrement sur les sujets digitaux, n’entrait pas dans les priorités de l’entreprise. Avec la crise, la fonction RH prend de l’importance, la question de sa digitalisation devient primordiale et elle tend à devenir un partenaire privilégié de la Direction Générale. 
  • Optimiser la ‘relation collaborateur’. En digitalisant la fonction RH, l’entreprise répond aux nouvelles exigences du collaborateur (flexibilité du temps de travail, nouveau mode de travail, bien-être, diversité des missions…). Elle parvient également plus facilement à collecter des données diversifiées et précises sur ses collaborateurs et peut mettre en place une ‘relation collaborateur’ pertinente et efficace. Ce nouveau lien avec ses équipes impacte positivement l’organisation sur sa performance et sur sa réputation (e-réputation). L’optimisation de la ‘relation collaborateur’ devra permettre également d’améliorer la cohésion d’équipe mise à mal par la pandémie et donc de limiter les risques psychosociaux du télétravail massif (solitude, surmenage…). Toutefois, à ce sujet, seulement 11% des responsables RH consultés estiment que la crise a eu un impact négatif sur la ‘relation collaborateur’. 
  • Optimiser la performance du collaborateur et de l’entreprise. Le digital permet d’optimiser la performance du collaborateur en lui donnant la possibilité de se focaliser sur les tâches les plus importantes de sa fonction, en lui évitant des erreurs de saisie et en favorisant son bien-être. 
  • Optimiser la flexibilité de l’entreprise. En favorisant la mise en place des nouveaux modes de travail (télétravail, fractionnement du temps, nomadisme…) et en facilitant la mise en place d’un meilleur équilibre entre vie privé et vie personnelle, le digital permet aux managers de mieux adapter leurs équipes et leur planning en fonction des exigences des projets qu’ils pilotent. 
  • Proposer de nouvelles pistes de réflexions stratégiques pour l’entreprise. Grâce à l’analytique et aux nombreuses données que le digital permet d’obtenir, de traiter et d’analyser, de nouvelles pistes d’orientations stratégiques peuvent naître pour accompagner le développement de l’entreprise. 
  • Enfin, le dernier enjeu à l’horizon 2022 se rapporte à la gestion et la sécurisation des données. Aujourd’hui, les collaborateurs sont de plus en plus attentifs à la gestion de leurs données personnelles. 53% des responsables RH consultés par Markess by exaegis considèrent que la gestion des données reste, dans le cadre du RGPD, une problématique importante pour l’entreprise. Il faut souligner que le management des données est un sujet qui dépasse très largement le cadre RH.