Future Of HR : Imaginons ensemble le futur des RH

20 décembre 2021

Futur des RH

Après une nouvelle année secouée par la crise de la Covid-19, dans quel état d’esprit se trouvent les directions RH ? Vers quelle dynamique tend la fonction RH des entreprises ? Deloitte nous dévoile son nouveau baromètre sur les grandes tendances de cette année 2021 en matière de digitalisation des processus RH.

Ce baromètre tire ses chiffres d’un sondage réalisé auprès de 180 organisations, tous secteurs d’activités et tailles confondus.

Le nouveau rythme des équipes en entreprise

En 2021, seulement 4% des entreprises ont assuré un retour complet au bureau, quand 96% d’entre elles ont adopté un rythme de travail en hybride. Près d’un tiers des entreprises (30%) favorisent un rythme de 2 jours de télétravail par semaine, 18% d’entre elles vont préférer 3 jours par semaine et 6% ne pratiquent qu’un jour de télétravail dans la semaine. Parmi les entreprises ayant mis en place un modèle hybride, seules 1% d’entre elles offrent la possibilité à leurs employés de télétravailler toute la semaine. Enfin, 20% des entreprises laissent à leurs salariés la liberté dans le choix des jours de télétravail.

Les changements majeurs pour accompagner ces nouveaux modes de travail

69% des entreprises interrogées ont dû adopter des nouvelles mesures et réadapter leurs protocoles sanitaires. Pour ce faire, plusieurs processus ont été mis en place :

  • 52% des sociétés ont réalisé des enquêtes approfondies auprès des collaborateurs afin de mieux comprendre les attentes de chacun.
  • 50% des entreprises interrogées ont mis en place des formations pour accompagner les nouveaux modes de travail.
  • Également, 23% des organisations ont animé des communautés ainsi que des groupes d’intérêts et mis en place des rituels.
  • 20% ont instauré la création d’une cellule d’accompagnement et d’un plan de communication amplifié au sein de leur établissement.
  • 30% déclarent avoir investi dans de nouveaux outils digitaux pour fluidifier l’expérience collaborateur.
  • Du coté des managers, 51% des organisations ont fait appel à la sensibilisation du management intermédiaire, avec la favorisation d’un feedback continu et d’un suivi renforcé.
  • Enfin, elles sont 36% à avoir renforcé leur contrôle vis-à-vis des risques de cybersécurité.

Les grandes priorités d’investissement pour 2022

La question des grandes priorités sur l’année à venir a également été posée aux personnes sondées. 3 grandes priorités en sont ressorties :

  1. 72% des établissements interrogés souhaitent investir dans la digitalisation des processus.
  2. 51% ont répondu vouloir investir massivement dans le développement du digital learning.
  3. 49% souhaitent s’engager davantage dans le développement du processus d’on-boarding.

Les principaux challenges pour accompagner les emplois de demain

Comment accompagner les emplois de demain ? Les entreprises interrogées ont relevé 4 principaux challenges :

  • 66% des sociétés ont pour défi prioritaire d’identifier les compétences essentielles nécessaires pour atteindre les objectifs de l’organisation.
  • 54% veulent déployer une stratégie et la décliner en plusieurs initiatives concrètes (formations, mobilité, recrutement).
  • 42% souhaitent définir une stratégie pour combler les lacunes de compétences identifiées.
  • Enfin, 35% d’entre elles aimeraient pouvoir cartographier clairement les capacités actuelles des collaborateurs.

Le niveau de digitalisation des processus dans les organisations

Le baromètre nous dévoile les chiffres concernant l’avancement de la digitalisation des processus RH au sein des organisations.

La gestion des absences est le processus RH le plus digitalisé en entreprise puisque 85% d’entre elles disposent d’un outil pour la gestion des absences. Cependant, seules 61% sont entièrement satisfaites de leur outil actuel.

La gestion des entretiens annuels, des formations et du recrutement arrivent en seconde position, puisque 73% des entreprises ont digitalisé ces processus. En revanche, 12% des entreprises disposant d’une solution d’entretiens annuels déclarent ne pas totalement être satisfaites de leur outil. De même pour 29% des entreprises disposant d’un outil de gestion des formations, ainsi que pour 31% des sociétés disposant d’un outil de recrutement. 

Enfin, 53% des organisations interrogées ont mis en place une solution de gestion des talents et 36%, une solution de cartographie des compétences. Cette fois encore, 22% déclarent ne pas être totalement satisfaites de leur outil de gestion des talents et 17%, de leur outil de cartographie des compétences.

Les missions prioritaires de la fonction RH

Les entreprises sondées nous ont aussi fait part de leurs missions prioritaires. Pour 63% d’entre elles, on retrouve le développement des talents, suivi du recrutement (45%), puis de l’évaluation des compétences des collaborateurs pour 44% des répondants.

La gestion des tâches administratives n’a été mentionnée que par 19% des entreprises sondées, le développement de la RSE par 18% d’entre elles et la gestion de la paie, par 13%.

Voir le Baromètre de Future Of HR Deloitte complet pour plus de statistiques