Sommaire

La relation entre les collaborateurs et les entreprises a changé. De plus en plus, c’est le collaborateur qui est en position de force et le salaire n’est plus la seule condition suffisante pour décider de rejoindre une entreprise ou d’y rester.

Désormais, le développement personnel, les valeurs de l’entreprise, sa digitalisation, la qualité de vie au travail, les conditions et le cadre de travail ainsi que son engagement sociétal et gouvernemental jouent un rôle essentiel dans le choix d’une entreprise.

C’est là que l’expérience collaborateur prend tout son sens.

Les entreprises doivent donc changer la manière dont elles se positionnent vis-à-vis de leurs collaborateurs. Elles doivent procéder à la symétrie des intentions et doivent répliquer sur le collaborateur l’importance portée à l’expérience client.

Comment l’entreprise peut améliorer l’expérience collaborateur ?

L’expérience collaborateur est une attention de chaque instant qui doit être incarnée par la direction générale et le management.

Elle passe avant tout par la simplification des processus administratifs (relation avec les RH, gestion des absences, des notes de frais, entretiens annuels…).

Elle passe également par la collaboration et la gestion de la performance. Fixer des objectifs SMART et savoir reconnaitre les efforts et les dépassements individuels et l’esprit d’équipe est essentiel.

Enfin, l’expérience collaborateur passe par la qualité de vie au travail. S’ajoute à cela la considération qui est portée par le management et la direction générale au bien-être des collaborateurs et à leur développement (équilibre vie privée-vie pro, télétravail et flexibilités des horaires de travail, culture d’entreprise, formation…).

Toutes ses attentions contribuent fortement à l’engagement et à l’expérience positive des collaborateurs. Le travail besogneux fait place au travail plaisir. “Je ne travaille pas parce qu’il le faut, je travaille parce que je le veux”.

Selon une étude réalisée par Markess pour Talentia  en 2020, 81 % des DRH interrogés affirment que le digital workplace favorise l’expérience collaborateur et développe l’efficacité et la collaboration.

Et 62 % pensent que l’automatisation des processus facilite le travail quotidien du collaborateur.

En résumé, améliorer l’expérience des collaborateurs passe par :

  • La création d’environnements de travail digitaux conviviaux qui favorisent le bien-être en réduisant le stress.
  • La simplification des processus et l’élimination des tâches répétitives et à faible valeur ajoutée.
  • Le développement de la formation et des plans de carrière.
  • La mise à disposition d’outils digitaux leur permettant d’effectuer leur travail en tout lieu.

Simplifier les processus et développer la collaboration, les points forts des logiciels de gestion des RH

La simplification et l’automatisation des processus RH et la collaboration entre équipes sont quelques-uns des bénéfices clés que les logiciels de gestion RH peuvent fournir pour améliorer l’expérience collaborateurs.

Développer la cohésion et faciliter l’onboarding sont d’autres éléments clés à l’ère du travail hybride qu’une bonne plateforme de gestion du capital humain peut fournir.

Le fameux lien social si précieux aux entreprises est à repenser dans sa dimension hybride et digitale. Il faut développer des lieux d’échanges physiques et virtuels. Ce qui est possible grâce à un logiciel de gestion des RH.

Un outil HCM (Human Capital Management), couplé à un SIRH, permet aux équipes RH d’automatiser les processus RH répétitifs et sans valeur ajoutée. Ainsi, les RH peuvent se focaliser sur ce qui a le plus d’importance dans les entreprises : le capital humain. L’engagement, l’expérience et les compétences des collaborateurs se retrouvent davantage développés.

Sur le même sujet :