Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Sommaire

La fidélisation des talents est un enjeu crucial pour les entreprises, notamment dans un contexte de pénurie de compétences. Selon une étude menée par le cabinet Deloitte en 2022, 88% des DRH français considèrent l’engagement et la rétention des collaborateurs comme l’un de leurs principaux défis.

Pourtant, de nombreuses organisations peinent à retenir leurs meilleurs éléments. Le turnover atteint en moyenne 15% dans les entreprises françaises, avec des pointes à 25% dans certains secteurs comme l’informatique ou le digital.

Face à ce constat, il est essentiel de mettre en place une stratégie globale pour fidéliser les collaborateurs sur le long terme. Voici quelques bonnes pratiques à adopter.

5 stratégies essentielles pour fidéliser vos talents et encourager la rétention

1. Écouter activement les collaborateurs

La première étape consiste à sonder régulièrement les employés pour comprendre leurs attentes et identifier les sources de désengagement potentielles.

Des enquêtes de satisfaction, entretiens de départ ou groupes de discussion sont autant d’outils qui permettent de récolter un feedback précieux.

Il est ensuite indispensable d’apporter des réponses concrètes aux problèmes soulevés. Selon une étude Gallup, seulement 26% des salariés estiment que leur direction tient compte de leur avis.

En montrant que leur voix est entendue, les collaborateurs se sentiront plus épanouis et engagés sur le long terme.

2. Offrir des opportunités de développement

Pour 79% des actifs, le développement de carrière arrive en tête des attentes vis-à-vis de leur employeur.

Pourtant, de nombreux salariés peinent à progresser au sein de leur entreprise actuelle. Seuls 36% des cadres français se déclarent satisfaits des possibilités d’évolution qui leur sont proposées.

Il est donc essentiel de leur offrir un parcours engageant, avec des perspectives d’évolution claires. Pour cela, vous pouvez :

  • Mettre en place des parcours de formation adaptés aux envies et compétences de chacun
  • Encourager la mobilité interne via des programmes de cross-boarding
  • Accompagner les talents à haut potentiel via du mentoring ou du coaching
  • Valoriser les expertises métiers en interne

Ces actions participeront à la montée en compétences des équipes tout en renforçant leur loyauté.

3. Favoriser un équilibre vie professionnelle – vie privée

L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est devenu un critère incontournable pour choisir un employeur, notamment chez les jeunes actifs.

Selon une étude menée par Deloitte en 2022, offrir de la flexibilité serait même le levier RH numéro 1 pour attirer les nouvelles générations.

Concrètement, cela peut passer par :

  • La mise en place du télétravail pour certains postes
  • L’assouplissement des horaires de travail
  • L’octroi de jours de congés supplémentaires
  • Le développement d’avantages sociaux (mutuelle, tickets restaurant…)

Bien sûr, toutes les organisations ne peuvent pas proposer les mêmes niveaux de flexibilité. L’essentiel est de trouver un juste équilibre entre les besoins des collaborateurs et les impératifs business.

4. Adopter un style de management bienveillant

De nombreuses études le prouvent : ce sont avant tout les mauvais managers qui poussent les collaborateurs à la démission.

Un management toxique ou défaillant génère du stress, de la démotivation et à terme, du désengagement.

Il est donc primordial d’adopter un style de leadership empathique, à l’écoute des équipes. Pour y parvenir, les managers doivent :

  • Communiquer régulièrement en face à face avec leurs collaborateurs,
  • Reconnaître les réussites individuelles et collectives,
  • Offrir un soutien aux équipes, notamment dans les périodes de forte charge de travail,
  • Promouvoir un esprit d’entraide et de collaboration au sein des services,

Bien sûr, le rôle du manager ne s’improvise pas. Des programmes de formation au leadership sont indispensables pour les accompagner dans cette transition.

5. Valoriser la marque employeur

Pour attirer et retenir les meilleurs profils, il est également primordial de travailler votre image. Celle-ci doit refléter les valeurs et la culture de votre organisation.

Vous pouvez par exemple mettre en avant :

  • Votre engagement en matière de RSE
  • Les témoignages de collaborateurs sur les réseaux sociaux
  • Votre participation à des classements Great Place To Work ou Glassdoor
  • Des événements internes fédérateurs (afterworks, team building…

L’objectif est de faire rayonner votre marque employeur pour susciter un sentiment de fierté et d’appartenance chez vos équipes.

Comment les solutions Talentia peuvent vous aider ?

Chez Talentia, nous vous accompagnons dans la mise en place d’une stratégie RH digitale pour fidéliser vos talents.

Grâce à notre SIRH nouvelle génération, vous disposez de fonctionnalités innovantes pour :

  • Sonder et analyser l’engagement des collaborateurs via des enquêtes et sondages en ligne,
  • Cartographier les compétences et talents en interne,
  • Construire des plans de succession et de développement individualisés,
  • Automatiser la gestion des entretiens annuels et professionnels,
  • Piloter des indicateurs RH comme le turnover ou l’absentéisme,

Notre plateforme SIRH s’interface également avec les meilleures solutions du marché pour couvrir l’ensemble de vos besoins en gestion des talents : formation, recrutement, rémunération…

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir comment Talentia peut vous aider à relever vos défis RH.

Foire aux questions

Quels sont les principaux indicateurs pour mesurer l’engagement des collaborateurs ?

Plusieurs indicateurs peuvent être suivis : le turnover (départs volontaires), l’absentéisme, les résultats aux enquêtes de satisfaction internes, le taux de participation aux événements d’entreprise…

À quelle fréquence faut-il réaliser des enquêtes de satisfaction ?

Une enquête annuelle est un minimum pour prendre le pouls des équipes. Certains experts recommandent même de sonder les collaborateurs tous les trimestres.

Comment calculer le retour sur investissement d’une stratégie de fidélisation des talents ?

En comparant les coûts engendrés (formations, avantages sociaux…) aux gains générés par la réduction du turnover (économies de recrutement et d’intégration, maintien des expertises…).

Quels sont les 5 critères les plus importants pour choisir un employeur selon les jeunes actifs ?

D’après une étude LinkedIn de 2022, les 5 critères clés sont: l’équilibre vie privée-vie professionnelle, la rémunération et les avantages sociaux, l’ambiance et la culture d’entreprise, les possibilités d’évolution et l’adéquation avec les valeurs personnelles.

Sur le même sujet :